Anurag Kashyap

Anurag Kashyap est un réalisateur et producteur indien, qui a accédé à une notoriété mondiale en 2012 grâce à son film Gangs of Wasseypur.

 

Né le 10 septembre 1972 dans l'Uttar Pradesh, il se destine d'abord à une carrière scientifique, domaine dans lequel il obtient son diplôme en 1993. Il se produira ensuite dans du théâtre de rue avant de se lancer dans le cinéma. Les débuts sont difficiles pour Anurag qui n'a pas un sou en poche et doit parfois dormir à la belle étoile.

Il débute en écrivant des scénarios pour la télévision ; les seuls qui aboutiront véritablement à quelque chose de concret sont ceux qu'il propose pour la série Kabhie Kabhie (1997).

Epaulé par l'acteur Manoj Bajpayee, il écrit, en collaboration avec Saurabh Shukla, le scénario du prochan film de Ram Gopal Varma, Satya (1998), énorme succès du cinéma indien. Ça y est : Anurag est passé du petit au grand écran et sa carrière décolle. Son frère et sa soeur ne tardent pas à le rejoindre dans l'industrie cinématographique (sa soeur notamment sera l'une de ses assistantes les plus fidèles).

Il finit ces années 1990 en se lançant aussi dans l'écriture de dialogues pour des longs-métrages, compétence qu'il développera avec brio quelques années plus tard en écrivant les dialogues de film remarqués comme Yuva (2004) ou Water (2005) ; il tourne également un court-métrage pour la télévision.

 

Son premier véritable film en tant que réalisateur, Paanch, qui raconte l'histoire d'un groupe de jeunes convertis en criminels, ne sortira jamais sur les écrans, d'abord parce qu'il est censuré, ensuite pour des problèmes rencontrés avec le producteur.

Il faut donc attendre Black Friday en 2007, dont la sortie a également été retardée par la censure, pour avoir enfin un aperçu du talent de Anurag Kahsyap. Le film, qui met en scène les attentats de Bombay de 1993, est très remarqué par la critique. La même année, le thriller No Smoking, mettant en vedette un John Abraham accro à la cigarette et inspiré d'une nouvelle de Stephen King, ne rencontre pas le succès escompté.

Anurag Kashyap sort deux films en 2009 : un joli succès, Dev.D (une réécriture volontairement moderne, provocante et dépoussiérée de l'histoire de Devdas, dans lequel les personnages évoluent dans le monde de la drogue et de la prostitution), et Gulaal, qui ne rencontre qu'un succès d'estime.

 

Dès lors, Anurag Kashyap impose sa griffe très particulière dans l'univers du cinéma indien ; son style est sombre, tranchant, cru, sans nuances. Anurag affirme vouloir ancrer ses histoires dans le monde réel qui représente ce qui compte pour lui en tant que réalisateur.

 

En 2011, Anurag écrit, en partenariat avec Kalki Koechlin, et dirige That girl in yellow boots, qui sortira sur les écrans de différents pays à travers le monde, inaugurant ainsi pour Anurag une carrière au-delà des frontières de l'Inde.

 

La consécration ultime et universelle arrive en 2012 avec le très remarqué Gangs of Wasseypur, qui est salué par des critiques de toutes nationalités, rencontre un succès planétaire et sera diffusé dans de nombreux festivals dont le festival de Cannes. Le film est une véritable saga de cinq heures racontant l'histoire violente de gangs opposés que l'on suit sur plusieurs générations.

Anurag se réessaie au court-métrage en 2013 avec That day after everyday, qui cherche à dénoncer le harcèlement sur les femmes.

Il sort un nouveau thriller en 2014, Ugly, qui met en scène les événements suivant le kidnapping d'une petite fille. C'est à nouveau un succès au festival de Cannes où le film est très bien reçu, les films de Anurag Kashyap plaisant décidément au public français ; pour sa contribution au monde du cinéma, il a d'ailleurs l'année précédente été fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français.

Ses deux dernières réalisations en date, Bombay Velvet et Raman Raghav 2.0 sont saluées par la critique mais ne rencontrent pas pleinement les faveurs du public.

 

Anurag Kashyap a également monté sa société de production en 2009, Anurag Kashyap Films, qui a permis, souvent en co-production, de financer des longs-métrages comme Udta Punjab, NH 10, Aiyya, Luv Shuv Tey Chicken Khurana, Hasee Toh Phasee, Queen et, peut-être avant tout, The lunchbox en 2013.

Il lui arrive également de passer de l'autre côté de la caméra pour incarner des seconds rôles.

 

Au fil des années, Anurag Kashyap a su affirmer son style et son regard assez uniques sur le cinéma indien ; loin des canons de Bollywood, son univers est peuplé de personnages arrogants, colériques, violents, de drogués, d'alcooliques, de prostituées.

 

Deux fois marié et deux fois divorcé, d'abord à Aarti Bajaj puis à Kalki Koechlin, il est est père d'une fille, Aaliya, née en 2001.