Konkona Sen Sharma

A picture containing person, person, indoor

Description automatically generated

 

 

Une nouvelle carrière débute pour Konkona Sen Sharma ! Son premier film en tant que réalisatrice, A Death In The Gunj, sorti en 2017, avec Vikrant Massey et Kalki Koechlin dans les rôles principaux, a reçu un excellent accueil et plusieurs nominations aux Filmfare Awards, avec une sacrée récompense (“Best debut director”, ou meilleur premier film). Elle en a aussi co-écrit le scénario.

 

Depuis toujours, Konkona Sen Sharma est une vraie artiste qui cultive sa différence. Elle excelle à la fois dans les films indépendants et commerciaux, tourne en hindi et en bengali, en anglais. Sans trop faire de vagues, on se rend compte qu’elle est présente dans l’industrie du film de Bombay depuis déjà une quinzaine d’années !

 

Issue d’une grande famille bengalie renommée dans le domaine des arts (sa maman est Aparna Sen, célèbre actrice et réalisatrice), elle a profité d’une éducation assez peu conventionnelle, et s’est retrouvée très jeune sous les feux des projecteurs.

Bien que n’ayant pas de lien particulier avec l’industrie du cinéma de Bombay, elle a réussi à y faire sa place, en jouant dans des films produits par Yash Raj (Aaja Nachle, Laaga Chunari Mein Dag, pour lesquels elle a dû se former à la danse et au chant en play-back !), mais aussi Life In A Metro, Luck By Chance, Wake Up Sid, … tout en jonglant avec des productions purement bengalies, comme celles de Rituparno Ghosh, par exemple. Elle apprécie aussi d’être dirigée par sa maman.

 

Elle a récemment incarné une femme transgenre dans un court intitulé A Monsoon Date (disponible pour l’instant sur la plateforme Eros), et on l’a aussi vue dans l’étonnant Lipstick Under My Burkha.