Manoj Bajpayee

Manoj Bajpayee (parfois orthographié Manoj Bajpai) est un acteur indien évoluant dans différentes industries cinématographiques.

 

Né le 23 avril 1969 d'un père fermier, Manoj grandit dans un petit village du Bihar, où rien ne le prédestine à devenir acteur, si ce n'est une passion pour le cinéma depuis sa plus tendre enfance. Dans ce dessein, il quitte sa région natale et part pour Delhi à dix-sept ans dans l'idée de suivre des cours d'art dramatique.

 

Il décroche un premier rôle dérisoire dans Drohkaal (1994), puis un rôle un peu plus conséquent dans Bandit Queen la même année. S'ensuivront plusieurs rôles secondaires (dans Dastak, 1996, Tamanna et Daud, 1997) qui ne font pas vraiment décoller sa carrière. Il fait aussi ses débuts à la télévision en 1995 dans le feuilleton Swabhimaan.

Mais il est remarqué par le réalisateur Ram Gopal Varma qui lui propose un rôle de gangster dans son prochain film, Satya, qui sortira en 1998. Le film rencontrera le succès qu'on lui connaît et la prestation de Manoj Bajpayee lui vaudra plusieurs récompenses.

Ce n'est que le début d'une collaboration entre les deux hommes puisque Varma le fera jouer également dans ses prochains films, Kaun et Shool en 1999, Road en 2002, mais aussi dans un film en langue télougoue, Prema Katha, qui permet à Manoj de faire ses débuts dans l'industrie Tollywood. Ram Gopal Varma dira de lui qu'il est le meilleur acteur avec qui il a travaillé.

 

Du début des années 2000, on retiendra Aks comme film notable, thriller où Manoj joue le rôle d'un criminel, et Zubeidaa ; ses prestations sont à nouveau saluées par la critique.

On retrouve Manoj à l'affiche de Pinjar et LOC Kargil en 2003, mais les deux films sont des échecs commerciaux malgré la performance remarquée de Manoj. Jaago, en 2004, où il joue le rôle d'un officier de police cherchant à venger le meurtre de sa fille, ne connaîtra pas un meilleur sort. C'est en fait le début d'un passage à vide dans sa carrière, qui durera jusqu'à la toute fin des années 2000.

S'ensuit donc toute une série d'échecs retentissants : Fareb et Bewafaa en 2005, 1971, Swami et Dus Kahaniyaan en 2007, Money Hai Toh Honey Hai en 2008. De plus, Manoj est blessé à l'épaule lors d'un tournage, ce qui le force à suspendre sa carrière pendant presque deux ans. Mais, même à son retour, les insuccès continuent de s'enchaîner en 2009.

 

Heureusement, parmi cette suite de catastrophes, on le remarque tout de même dans l'immense succès Veer-Zaara en 2004 où il campe le rôle secondaire du fiancé de Zaara. Sa carrière à Tollywood connaît également une jolie ascension avec des films comme Happy en 2006 ou Vedam en 2010.

 

Le film Raajneeti en 2010, où il joue le rôle d'un homme politique avide, sonne donc comme une véritable renaissance et le replace sur le devant de la scène, ce que vient confirmer par la suite sa prestation dans Gangs of Wasseypur en 2012, pour laquelle il est nominé aux Filmfare Awards. La critique est encore élogieuse à son égard avec ses deux autres films de cette année 2012, Chittagong et Chakravyuh.

 

2013 marque son entrée à Kollywood, avec le thriller Samar, qui est un succès (Kollywood le rappellera à nouveau en 2014 pour un rôle dans Anjaan). On le retrouve à l'affiche du très applaudi Special 26, puis de Shootout at Wadala ou encore Satyagraha.

 

Il s'essaie aussi à divers courts-métrages pendant les années 2015 et 2016.

 

On retiendra surtout de ces dernières années son rôle dans Aligarh en 2016, film qui raconte l'histoire d'un professeur homosexuel renvoyé à cause de ses préférences. On lui décerne plusieurs prix pour cette prestation.

 

En dehors de son métier d'acteur, il arrive à Manoj Bajpayee de prêter sa voix pour des films d'animation.

 

S'il faut qualifier en quelques mots son jeu d'acteur, chez Manoj Bajpayee, les réalisateurs et critiques cinématographiques mettent généralement en avant la simplicité. Manoj n'a pas besoin de surjouer, sait s'imposer d'un regard et suggérer beaucoup avec peu.

 

Marié puis divorcé, il s'est remarié avec l'actrice Neha en 2006, avec qui il a une fille.