Salman Khan

 

  Salman Khan, né le 27 décembre 1965, est un acteur, producteur et présentateur indien. Malgré une carrière en dents de scie et une attitude parfois controversée, il fait partie des figures les plus emblématiques du cinéma Bollywood et a acquis avec le temps une renommée mondiale.

 

Salman grandit dans le milieu du cinéma, son père étant un scénariste très réputé et apprécié à Bollywood ; Salim Khan a en effet écrit les scénarios de films devenus cultes pour toute une génération et mettant souvent en vedette l’icône incontestée, Amitabh Bachchan : Zanjeer en 1973, Sholay et Deewaar en 1975, Don et Trishul en 1978 mais aussi le nom moins réputé Mr India en 1981 et tout un tas d’autres films à succès.

 Salman a des origines afghanes par son père et se dit moitié musulman moitié hindou, ses parents étant des deux confessions. Il a deux frères qui gravitent aussi autour de l’industrie Bollywood et trois soeurs (dont une adoptée par son père après son second mariage).

 

Il abandonne rapidement ses études et se lance dans le cinéma en 1988 avec un second rôle dans Biwi Ho To Aisi.

Il rencontre un succès phénoménal dès l’année suivante avec son deuxième film, Maine Pyar Kiya, considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus gros succès du cinéma indien. Le film devient extrêmement populaire et Salman est immédiatement propulsé au rang de star.

Dans les années qui suivent, Salman enchaîne les tournages, et les films au succès modéré (Baaghi : A rebel for love, 1990, Patthar Ke Phool, 1991, Sanam Bewafa, 1991, Kurbaan, 1991) succèdent à de vrais échecs commerciaux dans les années 1992 et 1993.

C'est en 1994 qu'il assoit durablement son autorité en tant qu'acteur avec Hum Aapke Hain Koun...!, film au succès colossal, énorme blockbuster et devenu film culte, où il donne la réplique à Madhuri Dixit. Le film pulvérise les records au box-office et remporte de nombreux prix ; il marque aussi le grand retour de la comédie romantique dans le cinéma indien. Cet énorme succès n'éclipse pas complètement celui d'Andaz Apna Apna la même année, succès tout aussi durable et devenu l'une des comédies les plus célèbres de Bollywood. Le duo Salman Khan / Aamir Khan fonctionne et plaît, et le film prouve au public que Salman sait s'adapter à différents genres cinématographiques.

C'est un autre duo (Salman et Shahrukh Khan) qui reçoit les faveurs du public l'année suivante avec le film Karan Arjun, et la prestation de Salman est suffisamment convaincante pour qu'il soit nominé pour le prix du meilleur acteur aux Filmfare Awards.

Dans les années qui suivent, Salman enchaîne comédies romantiques et films d'action, avec parfois beaucoup de succès (Jeet en 1996, Judwaa en 1997 et Pyaar Kiya To Darna Kya en 1998), parfois moins. Il fait également une apparition très remarquée dans Kuch Kuch Hota Hai en 1998.

 L'année 1999 est une année particulièrement prolifique puisqu'il est à l'affiche des trois plus gros succès de l'année : Hum Saath Saath Hain, Biwi No. 1 et le désormais culte Hum Dil De Chuke Sanam. Ce dernier surtout est encensé par la critique et remporte aussi un franc succès à l'étranger.

 

 Le début des années 2000 ouvre une période un peu plus compliquée pour Salman Khan. Cela avait pourtant bien commencé avec Chori Chori Chupke Chupke (2000), mais ensuite, Salman connaît un long passage à vide et enchaîne un certains nombre d'échecs commerciaux, personnels et sentimentaux ainsi que quelques démêlés avec la justice. Il est condamné en 2006 pour avoir, huit ans auparavant, chassé des espèces animales protégées. Il est aussi accusé d'homicide pour avoir, en 2002, perdu le contrôle de son véhicule en état d'ivresse, sortie de route qui coûte la vie à une personne qui dormait sur le trottoir et qui en blesse trois autres, faits pour lesquels il sera condamné en 2015.

 Parallèlement, il entretient une relation tumultueuse avec Aishwarya Rai qui fait couler beaucoup d’encre et fait les choux gras de la presse people.

C'est ainsi que Salman fait peu à peu figure de bad boy dans l'industrie Bollywood.

 Pourtant, quelques films sortent du lot pendant cette période tourmentée et maintiennent une certaine présence de Salman Khan dans l'industrie cinématographique : Tere Naam et Baghban en 2003, Mujhse Shaadi Karogi en 2004, No entry en 2005, Baabul en 2006.

 

On pourrait le croire fini, et pourtant...

 

2009 marque le grand et durable retour de Salman Khan sur les écrans ; son film d'action Wanted se place tout en haut du box-office. L'année suivante, Dabangg, masala efficace où Salman convainc dans son rôle de policier amusant et intrépide, explose à nouveau les records en termes d'entrées et de recettes.

 

Les années 2010 sont celles d'un Salman qui enchaîne d’énormes succès commerciaux au box-office.

 Deux succès attendent Salman en 2011 : Ready et Bodyguard. En 2012, Salman est à l'affiche d'un des plus gros blockbusters de l'industrie cinématographique indienne : Ek Tha Tiger, malgré une réception mitigée de la part de la critique. Dabangg 2 , qui fait suite au premier volet, est lui aussi une belle réussite.

 Kick en 2014 et Prem Ratan Dhan Payo en 2015 sont encore des succès considérables, mais on retiendra surtout de ces deux années Bajrangi Bhaijaan en 2015, qui marque les esprits et reste une sortie historique puisqu'il demeure le troisième plus gros succès du cinéma indien ; le film prouve également que Salman peut se frotter à tous types de rôles, pas seulement à celui du lover des comédies romantiques ou à celui de Monsieur Muscles des films d'action, mais également à des rôles plus fins, plus subtils et plus émouvants.

 Le dernier succès en date de celui que l'on surnomme « Sallu » est Sultan en 2016 qui a été une véritable réussite.

En dehors du cinéma, Salman est connu pour avoir introduit le culturisme à Bollywood auquel il s'adonne avec passion depuis de nombreuses années. Il est également maintenant reconnu pour sa philanthropie et, comme s'il voulait s'amender de certains épisodes malheureux de son passé, Salman monte une association humanitaire aujourd'hui célèbre : Being Human, pour laquelle il s'investit beaucoup, personnellement et financièrement.

 

Immensément populaire en Inde, Salman Khan a su s'imposer grâce à son charisme, sa bonne humeur communicative, son énergie et une forte présence à l'écran ; il semble avoir trouvé sa voie et ne fait plus parler de lui que pour des choses positives : souhaitons-lui de continuer dans ce sens.